La Brevonnière est dans le Parc National

 

Le processus de création du 11ème parc national français est maintenant terminé. Il s'agit du Parc National de Forêts, en Champagne et Bourgogne. Beaulieu en fait partie. Pour accéder au site du Parc : www.forets-champagne-bourgogne.fr

Parc national, territoire d'exception

Environ 5000 dans le monde, plus de 300 en Europe, 11 en France : les parcs nationaux forment un réseau mondial d’espaces naturels - terrestres et maritimes - exceptionnels, où la diversité biologique, culturelle et paysagère s’exprime avec magnificence. Tout y est mis en œuvre pour préserver, gérer et mettre en valeur de façon exemplaire la nature et les paysages.

foret1

Les parcs nationaux sont des espaces protégés créés pour sauvegarder des patrimoines naturels et culturels reconnus comme exceptionnels.

Leur caractère exceptionnel résulte d’une combinaison unique entre géologie, diversité biologique, paysages et activités humaines. L’originalité d’un parc national relève ainsi autant d’un patrimoine naturel originel de très grande valeur, que de la présence d’activités humaines qui ont su satisfaire les besoins des populations locales tout en respectant leur environnement.

 

 

La forte composante forestière du territoire lui donne une valeur démonstrative de l’état

de conservation chevreuildes écosystèmes forestiers feuillus de plaine. Le hêtre, essence dominante,

confère à ce milieu une valeur particulière au regard de sa sensibilité aux évolutions

climatiques. Ce territoire qui se distingue aujourd’hui par son histoire et ses paysages

constitue un espace en devenir qui dispose d’un long passé forestier, agricole et industriel.

La création d’une réserve intégrale de 3 000 hectares, la  plus grande de France, affirme

la vocation du parc national, d’espace de référence pour observer et étudier la

naturalité forestière.

Associées à cette couverture forestière, la qualité et l’abondance des populations de grands

ongulés (cerf, chevreuilet sanglier) s’inscrivent dans la dynamique d’un territoire à fort

potentiel cynégétique. Dans cette zone rurale, la chasse constitue un lien social important et un enjeu économique.

La combinaison de ces facteurs positionne ce territoire comme un espace d’expérimentation pour rechercher
un équilibre entre le bon état de conservation des écosystèmes et des espèces et les activités forestières, agricoles et touristiques.
L’accès aux massifs forestiers, en toutes saisons, partagé entre les usagers et le maintien de modes de chasse ancrés dans l’histoire et la vie moderne des acteurs locaux, est également un enjeu.